19 mars 2019: SLFF: L’homme qui plantait des arbres

Quand on se souvenait que tout était sorti des mains et de l’âme de cet homme, sans moyens techniques, on comprenait que les hommes pourraient être aussi efficaces que Dieu dans d’autres domaines que la destruction. (Giono, L’homme qui plantait des arbres)

Le mars 19 mars 2019, la Villa François Gay a accueilli le comédien Luc Vandermaelen pour son interprétation, juste et sensible, de la nouvelle « L’homme qui plantait des arbres ». Cette soirée était organisée dans le cadre de la « Semaine de la Langue française en fête », événement de la Fédération Wallonie-Bruxelles organisé du 16 au 24 mars 2019, en collaboration avec le W:Halll, Centre culturel de Woluwe-Saint-Pierre, représenté par Sébastien Van Mulders.

 

 

 

 

Sébastien Van Mulders

 

 

 

 

Le « bord de scène » qui suivit la pièce aura permis un bel échange entre le public et le comédien qui parla de son travail de raconteur, de son amour de Giono et de l’enrichissement de ses autres fréquentations littéraires. Il évoqua aussi la portée actuelle de la nouvelle choisie qui met en scène un berger dont l’humilité et la persévérance transformèrent, peu à peu mais durablement, sa région de Haute-Provence.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un second temps de partage a été proposé au public sous forme d’un atelier d’aquarelle avec Myriam Dury, animatrice d’aquarelle à la Villa François Gay.

Enfin, un dernier moment de mise en commun devrait avoir lieu en septembre 2019 au W:Halll en présence des publics ayant assisté à la pièce dans les quatre centres de quartier partenaires: outre la Villa, ce sont le Centre communautaire du Chant d’Oiseau, l’A.R.A. et le Centre Crousse qui auront participé à cette belle expérience. Les personnes qui prendront part à cet événement de cloture auront également l’occasion de revoir la pièce.